Différents types d’obésité et de surpoids : quel est le type le plus courant ?

L’obésité est généralement définie comme un indice de masse corporelle (IMC) trop élevé. Un IMC de 30 ou plus est une mesure courante de l’obésité chez les adultes . Un indice de masse corporelle de 40 ou plus est considéré comme une obésité (anciennement appelée « obésité morbide »), ce qui implique des complications liées à l’obésité. L’obésité chez les enfants est mesurée à l’aide de courbes de croissance. Les types d’obésité peuvent être divisés en fonction de leur gravité, de leur apparence et de leur cause. Toutefois, lorsque l’on parle de types d’obésité, il s’agit généralement de la forme d’obésité et de l’endroit où la graisse s’accumule.

Différents types d'obésité et de surpoids : quel est le type le plus courant ?

Qu’est-ce que l’obésité ?

L’obésité est une maladie complexe et chronique aux causes multiples qui conduit à l’accumulation d’un excès de graisse corporelle et à la détérioration de la santé. Bien entendu, l’excès de graisse corporelle n’est pas en soi une maladie. Mais lorsque le corps contient beaucoup de graisse, sa fonction change. Ces changements sont progressifs et peuvent s’aggraver avec le temps, entraînant des effets néfastes sur la santé.

Types d’obésité par gravité

Les professionnels de la santé divisent l’obésité en trois groupes en fonction de sa gravité et utilisent l’IMC à cette fin. Il convient de noter que si une personne a un IMC compris entre 25,0 et 29,9 kg/m2, elle entre dans la catégorie « surpoids », c’est-à-dire qu’elle n’est pas considérée comme « obèse ». Il existe trois grandes catégories d’obésité, en fonction de leur gravité, pour lesquelles les traitements proposés peuvent différer. Les trois catégories sont les suivantes

  • Obésité de classe I : IMC compris entre 30 et <35 kg/m².
  • Obésité de classe II : IMC compris entre 35 et <40 kg/m².
  • Obésité de classe III : IMC 40+ kg/m².

L’obésité morbide est l’ancien terme pour désigner l’obésité du troisième degré. En médecine, la « morbidité » désigne l’état d’une personne souffrant d’une maladie. Les médecins qualifient l’obésité tertiaire d' »obésité morbide » parce qu’elle est susceptible d’être associée à diverses maladies. Toutefois, ce terme a été abandonné en raison de ses connotations négatives.

Comment évaluer l’obésité chez les enfants ?

Les médecins utilisent également l’IMC pour calculer l’obésité chez les enfants, mais ils le vérifient en fonction de l’âge et du sexe de l’enfant. Un enfant de plus de 2 ans est considéré comme obèse si son IMC est supérieur à 95 % de celui de ses pairs du même sexe. Il existe plusieurs tableaux de croissance pour ces calculs.

Types d’obésité en fonction du site d’accumulation des graisses

En général, on peut dire que l’endroit où la graisse corporelle s’accumule est l’abdomen et les hanches. Bien qu’il soit habituel, en cas d’obésité, que la graisse s’accumule dans la région abdominale, chez certaines personnes, cette accumulation est de plus en plus intense ; en revanche, chez d’autres personnes (généralement des femmes pré-ménopausées), la graisse s’accumule davantage au niveau des hanches et des cuisses. Ces deux types d’obésité sont appelés obésité de la pomme et obésité de la poire.

Le pontage gastrique est l’un des traitements utiles et efficaces de l’obésité et de la perte de poids. Bariatrique est le nom scientifique de la dérivation gastrique, après laquelle les personnes verront une réduction significative de leur excès de poids. Lors d’un pontage gastrique, le chirurgien réduit la longueur de la sonde gastrique. De cette manière, une personne consomme moins de nourriture pendant la journée

Obésité en forme de poire

Ce type d’obésité se traduit par une accumulation plus importante de graisse dans les parties inférieures du corps (cuisses et hanches) et, en raison de l’action des hormones sexuelles chez les femmes, survient généralement avant la ménopause. Cependant, après la ménopause, le modèle d’obésité chez ces femmes prend également la forme d’une pomme, comme c’est le cas chez les hommes. En d’autres termes, avec les changements hormonaux, la graisse s’accumule moins dans les hanches et les cuisses, mais elle s’accumule dans la cavité abdominale et autour de l’intestin. Bien entendu, cela ne signifie pas que l’obésité en forme de pomme n’existe pas chez les femmes avant la ménopause, mais cela signifie que l’obésité en forme de poire est plus fréquente chez les femmes préménopausées.

Obésité en forme de pomme

L’obésité de type pomme est une forme courante d’obésité qui survient chez les hommes et les femmes (principalement après la ménopause). Dans ce type d’obésité, la graisse s’accumule dans la région abdominale et autour des intestins, élargissant la partie médiane du corps. Cet élargissement de l’abdomen donne au corps l’aspect d’une pomme, c’est pourquoi ce type d’obésité est appelé « obésité de la pomme ».

Obésité en forme de pomme

L’obésité en forme de pomme ou de poire est-elle plus fréquente ?

Comme nous l’avons déjà mentionné, la plupart des personnes obèses souffrent d’obésité de type pomme, qui est le pire type d’obésité en termes de conséquences pour la santé. Des études montrent que l’accumulation de graisse dans la région abdominale est le plus souvent associée à des antécédents de maladies vasculaires et de diabète de type 2. libère dans le sang des facteurs qui provoquent des inflammations et affectent le fonctionnement normal des hormones. C’est pourquoi, des deux types d’obésité, l’obésité de la pomme, qui est la plus courante, est associée à davantage de problèmes de santé.

Les causes de l’obésité

Bien que dans la plupart des cas l’obésité soit due à plus d’une cause, on peut généralement dire que les causes de l’obésité sont les suivantes :

Obésité causée par le manque d’activité physique

Ce type d’obésité est causé par l’inactivité. L’inactivité physique ne contribue pas seulement à l’aspect positif de l’équilibre énergétique et de l’obésité, mais elle est également associée à une augmentation des marqueurs de l’inflammation systémique. La sédentarité est le fait de ne pas bouger son corps pendant une longue période, en d’autres termes, de ne pas faire d’exercice. Il peut s’agir, par exemple, de s’asseoir ou de s’allonger sur le canapé et de regarder la télévision ou de s’asseoir à un bureau pendant de longues périodes. La meilleure stratégie pour prévenir ce type d’obésité est de maintenir une activité physique.

Parmi les avantages de la sleeve gastrique figurent l’amélioration d’une condition médicale, comme le traitement du diabète de type 2 ou de la tension artérielle, l’augmentation de la confiance en soi, la création d’une belle silhouette, une courte période de récupération et une opération sûre et rapide.

L’obésité causée par une consommation excessive de calories

Ce type d’obésité est l’un des plus courants et est généralement causé par des excès alimentaires et l’inactivité. Si vous consommez beaucoup d’énergie, en particulier des graisses et des glucides, mais que vous ne la brûlez pas par l’exercice et l’activité physique, le corps la stockera sous forme de graisse. La méthode de prévention et de traitement la plus efficace consiste à adapter le régime alimentaire et à limiter la consommation quotidienne d’aliments. Éviter le sucre dans l’alimentation et faire de l’exercice pendant au moins 30 minutes par jour peut aider. La chirurgie bariatrique est l’un des moyens de traiter l’obésité causée par un apport calorique élevé.

L’obésité d’origine génétique

Certaines personnes ont des gènes qui les prédisposent à l’obésité. De nombreux gènes de l’obésité sont connus. Certains d’entre eux font grossir énormément une personne, tandis que d’autres l’incitent à devenir grosse et à le rester. Dans le cas d’une obésité génétiquement déterminée, il est possible qu’un schéma d’obésité observé chez d’autres membres de la famille de l’individu soit observé en plus de l’individu lui-même. Selon la fonction des gènes, l’obésité peut être très grave.

Proposition

Les types d’obésité peuvent être classés de différentes manières. La classification la plus courante est celle de l’obésité en fonction de sa gravité, du site d’accumulation des graisses et de sa cause. L’indice de masse corporelle est utilisé pour déterminer l’obésité.

Website | + posts

Jest dietetykiem z 11-letnim doświadczeniem w dziedzinie żywienia i 6-letnimi badaniami w dziedzinie nauk o zdrowiu, na temat których opublikowała liczne artykuły w indeksowanych czasopismach naukowych. Oprócz pracy w zakresie żywienia i badań prowadzi także recenzje leków i suplementów, służąc swoją wiedzą i doświadczeniem w ocenie tych produktów. Obecnie pracuje jako Konsultant Żywieniowy, gdzie wykorzystuje swoją rozległą wiedzę i umiejętności, doradzając osobom i organizacjom, jak poprawić swoje zdrowie poprzez odżywianie.

Laisser un commentaire